Source : Paul-Marc HEUDRE
Plaque signalétique du marbrier